Back to top

FR

Marie Lelouche est une artiste française dont la pratique interroge l’espace, le volume. Née en 1984 à Saint Junien, elle est diplômée de l’Ensba de Paris, de la Sorbonne, du Fresnoy – Studio national des arts contemporains et poursuit actuellement un doctorat en recherche/création à l’Université du Québec à Montréal et au Fresnoy avec pour sujet la Sculpture Post-digitale. Son travail, d’esthétique minimale et abstraite, a été montré en Belgique à ArtBrussels, en France au Musée du Lam ou encore au Mirage Festival, en Corée du Sud au Studio National d’Art Contemporain, au Brésil à la Casa de Bailar, en Italie au Spazio Thetis et prochainement à Berlin à la galerie Mazzoli.

Intéressée par l’évolution des formes prises dans leur contexte technico-culturel, avec une attention particulière portée au pratique du remix, elle participe à plusieurs programmes de résidence en Corée du Sud, en France, en Italie, développe des projets collectifs en Amazonie et en Sibérie, et collabore avec des chercheurs, des artisans, des ingénieurs et plus récemment à Londres avec un chorégraphe. Les pratiques du déplacement, telles qu’évoquées par les cultural studies ou les mobilities studies restent un point clé de son travail.

Marie Lelouche est représentée depuis plusieurs années par la Galerie Alberta Pane (Paris/Venise).

EN

Marie Lelouche is a French artist whose practice questions space and volume. Born in 1984 in Saint Junien, she is a graduate of the Ensba de Paris, the Sorbonne, Le Fresnoy – Studio national des arts contemporains and is currently pursuing a doctorate in research/creation at the Université du Québec à Montréal and Le Fresnoy with the topic Post-digital Sculpture. His work, of minimal and abstract aesthetic, has been shown in Belgium at ArtBrussels, in France at the Musée du Lam or the Mirage Festival, in South Korea at the Studio National d’Art Contemporain, in Brazil at the Casa de Bailar, in Italy at Spazio Thetis and soon in Berlin at the Mazzoli Gallery.

Interested by the evolution of the forms taken in their technical-cultural context, with a particular attention paid to the practice of remix, she participates in several residency programs in South Korea, France, Italy, develops collective projects in Amazonia and Siberia, and collaborates with researchers, artisans, engineers and more recently in London with a choreographer. The practices of displacement, as evoked by cultural studies or mobilities studies remain a key point of her work.

Marie Lelouche has been represented for several years by Galerie Alberta Pane (Paris/Venice).