Back to top
« vous avez un nouveau souvenir »
« vous avez un nouveau souvenir »
« vous avez un nouveau souvenir »
« vous avez un nouveau souvenir »
« vous avez un nouveau souvenir »
« vous avez un nouveau souvenir »
« vous avez un nouveau souvenir »
« vous avez un nouveau souvenir »
« vous avez un nouveau souvenir »
« vous avez un nouveau souvenir »
« vous avez un nouveau souvenir »

 

Ellis, 2019, impression UV, aluminium, goupilles, 2 élémentes de 260cm x 260cm x 230cm.
Andrea, 2018, impression UV sur acétate, aluminium, goupilles, 220cm x 200cm x 260cm.
AYEO, 2019, smartphone , application dédié, tabouret.
Yuma, 2019, impression UV sur acétate, aluminium, goupilles, 180cm x 120cm x 60cm.
Au mur: impression UV recto verso sur verre épingles, 200 x 80 cm.

Ellis, 2019, UV print on acetate, aluminium, split pins, 300 x 340 cm.
Andrea, 2018, UV print on acetate, aluminium, split pins, 220cm x 200cm x 260cm.
AYEO, 2019, smartphone with a dedicated application, stool.
Yuma, 2019, UV print on acetate, aluminium, split pins, 180cm x 120cm x 60cm.
On the wall: UV print on glass, digital print on paper, 90 x 50 + 90 x 50cm.

– 

 

 

[FR]  Le titre de cette exposition est tiré d’une expression empruntée à une célèbre marque de téléphone : Vous avez un nouveau souvenir. Ce message apparait accompagné d’une image alors stockée dans votre appareil. Mais alors, que sont ces nouvelles mémoires externes, ces nouvelles forces du souvenir ? Dans l’espace, l’artiste propose des sculptures qui sont à la fois les reconstructions fragmentées de formes empruntées, des lieux de mémoire ou encore les protagonistes de l’exposition. Elles ont des prénoms et prennent la parole au travers d’une application créant un espace inter-sculptural, voire hyper-sculptural. Les téléphones sont déposés de telle sorte qu’ils sont perçus comme oubliés là. Leurs vibrations à chaque message attirent l’attention du spectateur. Une application de chat est ouverte. Andrea et Ellis discutent. Plus loin, Andrea est seul.e à se souvenir en un monologue défilant qui semble parfois programmé, poétique, voire naïf.

[EN]  The title of this exhibition is a message borrowed from a famous telephone brand: You have a new memory. This is proposed by an algorithm that selects an image from your device and accompanies it. But then, what are these new memories proposed by our external storage? In space, sculptures that are both fragmented reconstructions of borrowed forms, places of memory and the protagonists of the exhibition. They have proper names and take the floor through an application creating an inter-sculptural or even hyper-sculptural space. Telephones are deposited in such a way that they are perceived as if they were forgotten there. They vibrate with each message attracting the attention of the audience. A chat application is opened. Andrea and Ellis discuss. Farther away, Andrea lonely tries to lonely remember in a scrolling monologue which seems sometimes programmed, poetic or even naive.

Category: